Objectifs de ma thèse


Spécification et expérimentation d’un écosystème digital intelligent support d’expérience utilisateur positive pour un collectif d’experts engagé dans la création participative de connaissances et dans l’innovation collaborative

Le constat décrit dans le contexte de recherche nous incite à conduire des travaux de recherche orientés vers une démarche qui puisse associer plus étroitement la psychologie cognitive et l’informatique au sens proposé par Hollnagel et al. (1983) ou Woods et al. (1988).

À cet égard, le concept fondamental de Flow, théorisé par le psychologue positiviste Mihaly Csikszntmihalyi (Csikszntmihalyi 1996), est stimulant : il insiste sur la possibilité d’atteindre un état quasi hypnotique durant lequel la personne se consacre entièrement à la tâche qu’elle réalise en perdant jusqu’à la notion du temps extérieur et en connaissant un profond sentiment de réussite et de dépassement. Cette théorie a fait l’objet d’une thèse informatique au CNAM en 2017, dans le contexte de la conception d’un jeu (Thomas Constant 2017) : l’objectif était de faire le lien entre ces études de psychologie cognitive et les problématiques de conception d’un jeu — que la finalité du jeu soit « sérieuse », comme dans le cadre d’utilisation du jeu pour la formation à la prise de décision, ou purement divertissante.

Ce travail de recherche a pour objectif d’une part, la modélisation des connaissances, issues pour la plupart des travaux en psychologie cognitive, dans le but de comprendre les éléments clés permettant l’accès à l’expérience utilisateur positive et  d’autre part, la conception et la mise en œuvre  d’un écosystème digital support de la création participative de connaissances et l’innovation collaborative.